Le cycle de la violence

Généralement, la violence s’installe progressivement et de façon insidieuse. Elle peut débuter par des remarques vexantes, des insultes, une volonté de contrôler tout ce que l’autre fait. Et puis les choses s’aggravent. La violence au sein du couple, récurrente, est en fait un cycle infernal dans lequel on est enfermé. Après une accalmie, les choses se remettent en place… On distingue 4 étapes dans le cycle de la violence conjugale*:

CLIMAT DE TENSION : L’auteur-e de violence cherche à avoir un contrôle sur l’autre (ses déplacements, ses coups de téléphone…) et lui profère des menaces. Par peur, l’autre fait tout pour ne pas le/la contrarier. La violence n’est pas toujours repérée à ce stade, même par la victime.

EXPLOSION DE LA VIOLENCE : L’auteur-e passe à l’acte et les moyens de contrôle sont plus graves : humiliation, injures, coups. La plupart du temps, la victime ne veut pas y croire.

ACCALMIE : Il y a de nouveau des bons moments. L’auteur-e minimise ou nie ce qu’il a fait, accuse l’autre de l’avoir provoqué-e. Il/elle tente de récupérer l’autre en demandant pardon et en promettant de changer. La victime pense que ça va s’arrêter et n’en parle pas.

RETOUR DES TENSIONS : Après une période où l’auteur-e est très gentil-le et fait tout pour plaire à l’autre, les choses se remettent en place…

*Source : « Aime sans violence », une campagne de la Communauté française de Belgique, 2009.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s