Au XXe siècle

Petit à petit, au cours du Xxème siècle, les droits civils des femmes vont lentement progresser (droit de vote, droit d’ouvrir un compte à la banque, droit d’acheter un logement, droit d’héritage, divorce) et c’est à partir des années 1970, avec la contestation sociale née dans l’université de Berkeley en Californie, que les revendications féministes se structurent en véritables mouvements, tels que le Women’s Libet le MLF en France, puis prennent de l’expansion.

On parle alors de la deuxième vague du féminisme (une fois les droits civils acquis). Des luttes s’engagent pour l’obtention d’autres droits : planification des naissances, pillule, avortement mais aussi égalité de salaire, tâches ménagères partagées… L’intime est devenu politique.

A la fin du XXe siècle, en France et en Belgique, les femmes ont obtenu une totale égalité en droits mais dans les faits, l’inégalité demeure dans tous les domaines de la vie (privée, professionnelle, matérielle, symbolique…) et les privilèges masculins sont toujours en place.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s