Patric JEAN

Patric Jean est un auteur, réalisateur, conférencier.

Il est né en Belgique en 1968. Il a étudié le théâtre, la philologie et le cinéma à l’Université (ULB), au Conservatoire Royal de Bruxelles et à l’INSAS. 

Il vit et travaille entre Paris et la Belgique. Etudiant, il s’est engagé dans la lutte contre la pauvreté aux côtés de sans logis à Bruxelles où il a créé le journal NEMO (vendu en rue par des sdf)

Il a débuté avec des courts-métrages de fiction et est passé au documentaire avec « Les enfants du Borinage – lettre à Henri Storck », un film au sujet du déterminisme social dans une région très pauvre de Belgique où le film provoqua une polémique très vive (plus de trente prix dans des festivals internationaux).

Il tourne ensuite « La Raison du plus fort » à propos de la criminalisation de la pauvreté, « D’un mur l’autre, de Berlin à Ceuta », road movie documentaire poétique à propos des frontières et des migrants, « La Domination masculine » (UGC).

Nourri par des convictions et des engagements politiques forts, il consacre une grande partie de son œuvre à la dénonciation des inégalités sociales et à l’égalité. Il est port-parole de Zeromacho (organisation internationale d’hommes pour l’égalité avec les femmes).

Passionné depuis longtemps par les possibilités révolutionnaires des écritures non-linéaires et du transmédia, il réalise des installations (comme « Carcans » ou « On air« ), expériences transmédia, films pour spectacle, conférences… dont le très remarqué Lazarus, projet Mirages. (en vidéo ici)

Il a écrit deux livres à propos de l’abolition de la prostitution et de l’égalité femmes hommes.

Patric Jean donne des conférences à propos de l’égalité, l’engagement des hommes, la révolution non-linéaire, les écritures interactives, l’abolition de la prostitution, le masculinisme…

Livres

« Pas client, plaidoyer masculin pour abolir la prostitution » novembre 2013

« Les hommes veulent-ils l’égalité? » éditions Belin, avec le Laboratoire de l’égalité, collection Egale à Egal.

FILMOGRAPHIE

Intra-muros (1995), 6 minutes.
La conquête du Pôle Sud (1997), 25 minutes
Les enfants du Borinage, lettre à Henri Storck (1999), 54 minutes.
Traces (2000), 14 minutes, d’après les œuvres du peintre Didier Mahieu.
La raison du plus fort (2003), 85 minutes, sorti en salles en 2005.
Trois portraits de la collection documentaire « visages d’Europe » pour ARTE.
D’un mur l’autre – de Berlin à Ceuta Road movie documentaire, 90 minutes, première publique au festival Visions du réel, Nyon, avril 2008.
La Domination masculine, film féministe, sortie en salles novembre 2009, UGC distribution.
Carcans, installation interactive, vidéos, sérigraphies. première exposition Festival VIA 2010
Lazarus Mirages (2012), expérience transmédia (télé, web, jeu, réseaux sociaux, blog) à propos de la Raison et de la pensée sceptique.
Hors-Champ (2013), spectacle de vidéo danse (avec Michèle Noiret) création Chaillot mai 2013
On Air (2013), installation vidéo interactive, création Chaillot mai 2013

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s